AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 S'alimenter pendant les chimios

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Floryann
Admin
avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 02/08/2010
Age : 32
Localisation : Sweden - Scanie

MessageSujet: S'alimenter pendant les chimios   Mer 4 Aoû - 17:11


Sachez tout d'abord qu'aucun aliment n'est interdit pendant le traitement, mangez le plus normalement possible en essayant de varier...



source : documentation donnée à HCL



En cas d'ennuis digestifs... manque d'appétit

- prendre son repas en compagnie : la présence peut motiver à manger davantage...
- ou inversement... le calme peut aussi aider.
- surtout prendre tout son temps pour manger et privilégier les aliments qui attirent.
- éviter les repas trop importants, fractionnez l'alimentation, peu mais souvent.
- éviter les excitants type café fort, alcool...



Si état nauséeux

- boire peu pendant les repas mais plus souvent en dehors.
- boire des liquides froids ou glacés (il parait que le coca glacé coupe bien les nausées)
- boire à petite gorgées
- sucer des glaçons, des bonbons à la menthe
- éviter les odeurs de cuisine
- éviter les aliments frits, trop sucrés, épicés...
- manger en petite quantité en mastiquant bien, en évitant d'avaler de l'air
- essayer de consommer des aliments froids (salades, jambon, poisson froid...)
- choisir la texture qui vous plait selon le moment : liquide, mixée, moulinée etc
- se reposer après les repas (petite sieste conseillée)
- éviter les vêtements serrés
- le jour du traitement manger léger (si vous pouvez)
- pendant le traitement, essayez de vous distraire (télé, radio, console, livres...)
- demandez d'autres conseils à votre médecin si besoin...



En cas d'accélération du transit

- en parler au médecin
- manger à heures régulières, bien mastiquer, dans le calme
- éviter les repas copieux
- supprimer les laitages, les fromages
- éviter le pain, biscottes, thé, café
- boire au moins un litre et demi par jour : eau non glacée, bouillon de légumes, tisanes...
- limiter la conso de légumes, préferer le riz bien cuit, les carottes, purées, compotes à base de coing ou de bananes.
- supprimer les sauces grasses, la friture, les plats cuisinés...



En cas de constipation

- se présenter à la selle sans précipitation, tous les jours à la même heure et si possible après un repas
- augmenter son activité physique, gymnastique abdominale
- boire un grand verre d'eau ou de jus de fruit bien frais au réveil si possible ou dans la journée...
- augmenter la ration de fruits et de légumes cuits et crus
- éviter les bananes mûres, les carottes
- bien mastiquer les aliments
- limiter la conso de pâtes, semoule, quenelles, pommes de terre...
- éviter le riz
- augmenter la conso de laitages et fromages

recettes de grand mère :
- une cuillère à soupe d'huile d'olive à jeun
- une grande quantité de thé léger en une seule fois

Demandez l'avis de votre médecin avant de prendre des médicaments à visée laxative...





Mes propres conseils

Pour ma part, chaque chimio a été différente, mais alors du tout au tout. J'ai eu des envies comme les femmes enceintes pratiquement à chaque fois.

Pour ma première chimio, je me rapelle avoir focalisé sur le jambon et les fromages type vache qui rit etc... Ensuite j'ai eu ma période framboises, pizzas, thé, gâteaux... puis légumes, gâteaux aux fruits secs (grany)... et puis la période pâtes sans sauce, purée, poulet frit ou poulet "normal" avec des chips... Je commençais toujours mes repas par les chips, ça calmait mes nausées (étrange ?!)...
J'ai fini mes traitements en ne mangeant plus que des pâtes, du riz, du jambon mouliné, du poulet, un peu de gratin, un peu de légumes...

Au début, les 4 premières chimios, j'arrivais encore à manger à peu près normalement quand je remontais la pente (comprendre quand les nausées s'atténuaient). Je me faisais encore des mac do, des laitages...
Mais après... fini, avec l'arrivée de la gastro oesophagite. Il a donc fallu remédier à cela et panser l'estomac : patates chaudes, poulet, légumes cuits...

J'ai aussi eu ma période soupe de vermicelles, ça à duré un bon moment... D'ailleurs c'est le top car ça hydrate en même temps que ça nourrit !!! Essayez... surtout si vous avez des fortes nausées et que vous avez du mal à boire et manger, en principe les potages passent tout seul...

Sur la fin des traitements je me sentais un peu comme privée de nourriture, des envies de me faire des mac do, des restos asiat', italiens, me gaver de glaces (c'était l'été), et pis toutes ces pubs à la télé qui me donnaient faim mais je ne pouvais presque rien ingurgiter à cause de l'estomac trop atteint. Je ne remontais même plus la pente, j'étais toujours brassée, et puis j'ai découvert le Gaviscon et là miracle, j'ai pu me re alimenter... bon je me suis limitée aux pâtes, poulet, jambon, légumes, chips et compagnie mais en plus grande quantité + desserts... Comme quoi n'oubliez jamais votre protecteur gastrique et suivez vos envies !!!!

Alors oui, pendant les chimios, vous allez voir votre alimentation modifiée mais no panic, ça revient assez vite à la fin des traitements... même si des fois vous trouvez le temps long... croyez moi, après vous en profitez à fond... Je me rapelle encore mon premier resto pour fêter ma rémission et la fin des chimios : un bon resto asiat' où j'ai mangé comme quatre !!!

Bref, revenons à ces quelques jours après chimio, quand les effets sont là et que vous avez du mal à manger et boire, hé bien allez y doucement. Moi en général je commençais par une goutte de thé avec des gâteaux. Ha oui, impératif, levez vous le matin pour commencer à vous nourrir. Comme on dit le plus dur c'est de démarrer la machine, après ça va mieux. Mangez du pain, des tartines mais sans trop forcer... et petit à petit le corps se met en route et l'appétit vient. Oui, c'est difficile, on a du mal à démarrer, on ose pas par peur de vomir parfois (mon cas), on ne sait plus trop quoi manger, on se demande ce qui passera ou non... le tout est de suivre ses envies, le faire et puis peu importe ce qui arrive ensuite... si vous vomissez hé bien tant pis c'est comme ça, parfois le corps a besoin de rejetter. Rassurez vous ce n'est pas systématique.




Voilà, si je vois d'autres choses à rajouter je reviendrai éditer mon article...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://killhodgkin.canalblog.com
laeti

avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 05/08/2010
Age : 33
Localisation : vosges

MessageSujet: Re: S'alimenter pendant les chimios   Ven 6 Aoû - 21:36

vous allez me trouver bizar mais kan je sort j'ai besoin de manger des frites ou chinois c'est une envie et aussi les chips ca passe bien et je doit boir du soda orange ou coca y a que ca qui passe apres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laur3156

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 42
Localisation : MORBIHAN

MessageSujet: Re: S'alimenter pendant les chimios   Ven 13 Aoû - 23:43

et bien j'ai enduré les chimio comme j'ai put
par contre a la troisieme apres la greffe une envie de hamburger de frites alors que je n'en mange jamais
fruits de mer
de plus apres une greffe pendant un mois on doit respecter une vie alimentaire tres a cheval sur l'hygienne
deja calé sur les normes HACCP j'ai put sans difficulté m'y adapté
et là je revie de pouvoir me réalimentr de viande saignante et de barbecwu (plancha pour eviter toute contamination )
et petit a petit de crudité car les boites pendant un mois ça le fait mais bon apres tu commences a te lasser
meme si au debut on n'a plus de gout dans la bouche (c'est affeux comme sensation)
a cause d'une mucite (berk depuis plus de 30 ans ils n'ont pas trouvé de remede assez fort pour l'eviter)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: S'alimenter pendant les chimios   

Revenir en haut Aller en bas
 
S'alimenter pendant les chimios
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pendant ma méditation, mon corps devient lourd et j'ai l'impression que je vais m'évanouir.
» Emettre un gaz pendant la prière
» Sport pendant la grossesse
» Les choses permises pendant le Hajj
» Fanions de bataillon pendant les 100 jours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté KillHodgkin :: Approche psychologique et entraide :: Conseils-
Sauter vers: